Qui sent de devoir répondre à l’appel à construire une économie de communion, sait que, pour ne pas se perdre, il doit regarder le monde à partir du point de vue des derniers.

de Luigino Bruni

extrait du Rapport EdeC 2016, "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.44 Insert rédactionnel dans Città Nuova n.2 - 2017 - février 2017

N42 Pag15 Luigino Bruni autore

Les charismes continuent dans le présent l’action des prophètes. Pour comprendre François d’Assise ou Chiara Lubich, il convient de penser surtout à Isaïe, Ezéchiel, Moïse. A bien les regarder les uns et les autres, ils sont très semblables. Tous ont rencontré la Voix, ils l’ont écoutée, ils ont reçu un appel, une mission, ils ont libéré des esclaves. Puis ils ont suivi cette voix et accompli leur mission durant toute leur vie, et ils sont morts avant d’arriver à la ‘terre promise’. Ils ne l’ont vue que de loin, parce que la terre promise est toujours celle des fils et des filles.

Pour bien comprendre l’Economie de communion, il nous faut la penser comme expression du principe prophétique du monde. Qui, en effet,  a eu le don de la vivre, et, come nous, l’a connu dans le monde au cours de ces 25 années, n’a-t-il pas  vu à nouveau des peuples quitter l’Egypte, le ciel s’ouvrir et des chérubins en descendre, un ‘reste’ revenir de l’exil, des crucifiés se relever ? Rien de plus, mais rien de moins. Si nous avions été plus fidèles, nous aurions vu davantage de miracles, mais, même dans notre infidélité, nous avons été inondés de miracles. L’EdeC continuera à voir des miracles pour les prochaines 25, 50, 1000 années si elle continue à être prophétie.

Mais pour y arriver elle devra aussi choisir de quel côté regarder le monde. Chaque jour. Nous pouvons juger la société et nos actions en nous mettant sur le piédestal des puissants. De là, d’en-haut, nous voyons le monde comme un grand marché, où le confort de la vie s’accroît, alors que les pauvres deviennent les rebuts, le prix de ce progrès. Si, par contre, nous choisissons d’être des “observateurs impartiaux” (comme Adam Smith), nous voyons les choses différemment: nous jugeons à distance les actions humaines, nous prononçons des jugements moraux, mais nous ne descendons pas sur le terrain pour lutter au coude à coude avec les victimes et réduire ainsi souffrances et injustices.

Le christianisme a fait un grand cadeau à l’humanité quand il a choisi comme son premier symbole le crucifié. Il pouvait choisir le ressuscité, mais il ne l’a pas fait. Il a au contraire choisi son point de vue : « J’ai un seul époux sur la terre : Jésus crucifié et abandonné » (Chiara Lubich). Nous serons prophétie, en un temps qui en a un besoin infini, si nous ne perdons pas ce premier regard sur terre et ciel.

Pour répondre à la souffrance du monde, l’EdeC et ses supporters regardent N44 pag15 Povertà rid webà partir du point de vue des victimes. Ils le font en revivant dans leur vie le regard de Chiara à Sao Paulo (Brésil), quand elle fut capable d’observer le capitalisme à partir des favelas. Elle a vu aussi les gratte-ciel, mais elle a choisi les favelas pour juger le système. Elle a pris comme mètre-étalon l’écart entre gratte-ciel et baraquements.

Cet ultime choix de perspective n’est jamais abstrait et détaché: si nous décidons de regarder le monde avec des pauvres et des rejetés, nous ne pouvons pas rester sur le piédestal, nous devons descendre dans l’arène, à côté des victimes, combattre pour eux, avec eux. En échange nous obtiendrons des yeux neufs, nous verrons des choses que les autres ne voient pas, parfois très moches et d’autres fois d’une beauté infinie. L’EdeC le fait depuis 25 ans. Si elle veut vivre elle doit continuer à le faire chaque jour, mieux, davantage.

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

#EocwiththePope

Logo booster camp rid mod

Appel à projets d'ici le 28 février 2018- more info - Download brochure

Suivez-nous sur

facebook twitter vimeo icon youtubeicon flickr

Economie silencieuse big mod

Editions Nouvelle Cité, 2016
pour information et achat
suite de la lecture...

Blessure rencontre big modEditions Nouvelle Cité, 2014
pour information et achat

Congrès Pan Asiatique ÉdeC 2016

L’entreprise une affaire de don

Ce que révèlent les sciences de gestion 

Entreprise affaire don rid modpar Anouk Grevin, Bénédice de Peyrelongue, Benjamin Pavageau, Olivier Masclef, Pierre-Yves Gomez et Sandrine Fremeaux

Editions Nouvelle Cité, 2015
Collection du G.R.A.C.E.

Lire la suite...

Adhérez à l’ÉdeC

EoC Companies crop banner rid modPour cela, enregistrez votre entreprise sur le nouveau site : edc-info.org

Pour en savoir plus...

Nous suivre

facebook twitter vimeo icon youtube icon flickr

Le Cube de l’entreprise

Logo cube IT 150La dernière révolution pour les petites Entreprises. Pliez-le ! Lancez-le ! Lisez-le ! Vivez-le ! Partagez-le ! Faites-en l'expérience !

Le Cube de l'entreprise en français!
Télécharger l'APP pour Android!

Carte d’identite de l’Economie de Communion

logo_edc_benvL’Economie de Communion (EdeC) est un mouvement international dont le but est de réaliser et de rendre visible une société humaine qui prend modèle sur la première communauté chrétienne de Jérusalem, où « ils étaient un seul cœur et une seule âme et nul parmi eux n’était dans le besoin » (Actes 4). Il vise à réduire la pauvreté grâce au partage et à la communion.
Lire la suite...

Points de repère pour les entreprises Economie de communion

Binari_rid_modL’Économie de Communion (EdeC) propose aux entreprises qui adoptent son message et sa culture, des “Points de repères pour les entreprises EdeC”, qui reflètent la vie et la réflexion d’entrepreneurs EdeC du monde entier ; elles suivent le schéma des ‘sept couleurs’, selon les intuitions fondatrices du charisme de l’unité dont l’EdeC est l’expression....
Lire la suite... 

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.