• Economia di Comunione
    Persone e imprese che attivano processi di comunione.
    Idee e pratiche per un agire economico improntato alla reciprocità e all’accoglienza.
    Un ambito di dialogo e di azione per chiunque voglia impegnarsi per una civiltà più fraterna guardando il mondo a partire dagli esclusi e dalle vittime
    scopri di più...
  • The Economy of Francesco
    Sono aperte le candidature per partecipare all’evento di Assisi 2020!scopri di più...
  • LoppianoLab 2019
    “Custodire, valorizzare, innovare. Tempo scaduto?” è il titolo della 10a edizione di LoppianoLab che si terrà il 4 e 5 ottobre 2019 a Loppiano.scopri di più...
  • Collaborare con i Carismi
    Elementi per una relazione profetica. Al Polo Lionello Bonfanti un corso al Polo rivolto a cooperatori e professionistiscopri di più...
  • La cooperazione come opportunità
    Al Polo Lionello Bonfanti, un corso al Polo rivolto a religiosi e religiosescopri di più...

Economia di Comunione

Persone e imprese che attivano processi di comunione.

Idee e pratiche per un agire economico improntato alla reciprocità e all’accoglienza.

Un ambito di dialogo e di azione per chiunque voglia impegnarsi per una civiltà più fraterna guardando il mondo a partire dagli esclusi e dalle vittime.

Accueil

Loppiano Lab 2014 démarre avec l’ÉdeC

Au Pôle Lionello Bonfanti, ouverture de la cinquième édition de Loppiano Lab, avec des entrepreneurs et des entreprises italiennes qui travaillent et s’engagent pour surmonter la crise et remédier à la pauvreté et à l’exclusion.

141003 05 LoppianoLab Virtual expo 01 ridLa première journée de la cinquième édition de Loppiano Lab, le laboratoire national intitulé : "un plan pour l’Italie, entre relations, travail, culture", s’est ouverte à 9h30 avec la 'Virtual Expo' de 57 entreprises italiennes qui partagent la même expérience de communion en économie. Un ‘filmaker’ a traversé l’Italie du Nord au Sud, pour rencontrer les entrepreneurs de l’ÉdeC et raconter leurs histoires, recueillies aujourd’hui dans une vidéo qui restera active pendant un an.

Le premier temps fort de la journée a été la confrontation ouverte des rapports entre 141003 05 LoppianoLab AIPEC 04 ridpolitique et économie proposée par l’AIPEC, association d’entrepreneurs qui s’efforcent de proposer la praxis de l’ÉdeC dans le contexte social et économique de l’Italie. La responsabilité sociale de l’entreprise n’est-elle qu’une façade ou est-elle le facteur fondamental et stratégique de l’agir économique ? Dans un scénario de crise que le ministre Padoan considère pire que celui de 1929, comment l’entreprise vertueuse et respectueuse de la loi peut-elle surmonter son handicap de compétitivité ? C’est sur ces thèmes que se sont confrontés Silvio Minetti, président du Mouvement Politique pour l’Unité (MPPU) , Antonio Baldaccini, responsable du Groupement Umbria 141003 05 LoppianoLab AIPEC 02 ridCuscinetti, , Giovanni Arletti (Gruppo CHIMAR), leader dans les emballages industriels, et Gaetano Guzzardi, jeune avocat de Catane, secrétaire général de l’AIPEC. Personnes qui lancent de forts messages d’espérance et de résistance à la crise. Qu’est-ce qui les pousse à avancer ? La certitude que leur entreprise a une valeur pour la communauté. Miser sur les personnes et sur la créativité d’une équipe consciente de la fonction sociale de son entreprise : voilà la réponse gagnante à cette crise. Cela s’est conclu avec le prix remis au vainqueur du concours du projet d’entreprise d’innovation et d’inclusion sociale organisé par l’AIPEC 2014 : "La casa sulla roccia" ("La maison sur le roc") de la coopérative Demetra d’Avellino.

Dans l’après-midi Luigino Bruni ouvre la 5ème Convention de l’ÉdeC de l’Italie avec pour titre : “Espaces ouverts 141003 05 LoppianoLab Convention Luigino 05 rid: entrepreneuriat civil et relations sociales, en partant des talents et des derniers". Bruni compare l’ÉdeC à la semence de l’Évangile qui donne du fruit en fonction du terrain qu’elle trouve. Le soleil, la pluie, la grêle de ces longues années de crise sont le terrain sur lequel a grandi l’ÉdeC d’aujourd’hui en Italie. Et il répète que l’ÉdeC vit pour la faim de vie des pauvres. Aujourd’hui l’ÉdeC est une espérance parce que "dans un monde de forêts qui croulent, il faut voir l’arbre qui pousse" et "c’est dans les périphéries affamées de vie que renaissent les peuples". Il invite enfin à faire masse critique en cheminant pour cela avec quiconque partage notre idéal d’inclusion, dans la liberté, sans demander à l’autre : "qui es-tu ?" mais : "où veux-tu aller ?".

Puis s’est tenue la table ronde Pauvreté, une et multiple, et inclusion productive. Beaucoup d’histoires de réalités associatives et d’engagement social ont été racontées, qui mettent la personne, la gène et la pauvreté au centre de leur action : Caritas argentina, Associazione Mondo Unito (AMU), Libera contro le mafie, Caritas Torino, Fondazione di Comunità (Messine), Coop. Sociale L’Arcolaio.

Giovani Romano, président de l’Arcolaio, raconte comment le projet avec les prisonniers de Syracuse a amorcé un cercle vertueux de confiance : "Nous cherchons à construire avec les détenus des parcours de rachat, de dignité. Nous leur donnons une possibilité de rachat par la production de pâte d’amande. Nous sommes ainsi ouverts au territoire environnant. Pour fonctionner la prison a besoin de territoires solidaires où l’on s’entraide. Des murs sont à 141003 05 LoppianoLab Convention Tiziana 06 ridabattre".

Tiziana Ciampolini, de l’Observatoire Caritas de Turin, décrit le projet "Fa bene" ("Agis bien"), conçu par des jeunes en qui personne ne croyait, sauf la Caritas : cela a fait naître une action innovatrice de solidarité pratique concernant les achats de nourriture dans quelques marchés de rue de Turin, pour l’acquisition de nourriture fraîche de qualité en faveur de familles en difficulté, en stimulant la réciprocité.

Gaetano Giunta, de Fondazione di Comunità raconte son idée d’un nouveau welfare qui mette au centre la personne, valorise la diversité et libère ainsi une grande quantité de ressources.

Histoires diverses, du Nord au Sud, mais toutes également porteuses d’innovation et d’espérance. Des histoires qui redonnent du souffle et font fondre la chape de pessimisme qui couvre notre Italie : travaillons ensemble, faisons masse critique, introduisons dans le maladif écosystème capitaliste ce petit virus de la communion qui peut réellement provoquer un changement. Aujourd’hui, au Pôle Lionello, nous avons vraiment vécu une très belle journée !

Nous suivre:

Adhérer à l’ÉdeC

Image
Opla
AMU
Eoc
aipec

Qui est en ligne

Nous avons 402 invités et aucun membre en ligne

© 2008 - 2019 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - info@marcoriccardi.it

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.