Merci, don Foresi, de toute l’ÉdeC !

Pasquale Foresi nous a quittés cette nuit. Chiara le considérait comme le premier "co-fondateur" du Mouvement des Focolari, au sein duquel est née l’Économie de Communion.

Par Alberto Ferrucci

Pasquale Foresi 03. ridjpgQuand Chiara Lubich, sous les bombes de la seconde guerre mondiale, comprit l’Amour de Dieu et voulut y répondre en Lui consacrant sa vie, un grand groupe de jeunes bientôt la suivirent. Mais ce n’était pas suffisant ; le dessein du Charisme que Dieu lui confiait ne se limitait pas à une belle congrégation religieuse dans la ville de Trente.

Aussi Dieu lui fit-il rencontrer Igino Giordani, éminent spécialiste des Pères de l’Église, écrivain catholique ami des papes, député au Parlement Italien : il fut le premier, en spécialiste de l’histoire de l’Église, à se rendre compte de la portée historique du Charisme que Dieu lui avait confié. Ensuite Chiara rencontra Pasquale Foresi, jeune en recherche, de vive intelligence et de grande culture, proche du sacerdoce, avec de grandes exigences de renouveau de l’Église.

Chiara appela Igino Giordani "Foco", en raison de sa personnalité spirituelle; par sa culture ecclésiale et ses relations personnelles avec les papes, il fut une personne providentielle pour protéger dans le contexte préconciliaire la naissance du Mouvement des Focolari, dont l’originalité et la nouveauté faisaient craindre l’hérésie.
Et Chiara appela Pasquale Foresi “Chiaretto", en voyant résonner en lui son propre Charisme et en pressentant qu’il serait le principal artisan de sa concrétisation dans l’Église et dans la société civile.

Le Mouvement des Focolari est aujourd’hui présent dans plus de 180 pays avec quelques millions d’adhérents, des maisons, des structures, des cités pilotes, des maisons d’édition et des mouvements laïcs de masse parmi les jeunes et les adultes, actif dans le dialogue interreligieux et le dialogue avec la culture contemporaine, et il a une voix aux Nations Unies. Or son développement s’est fait grâce aux intuitions que l’Esprit a fait naître peu à peu du rapport d’unité entre ces trois personnes, entre autre et non la moindre celle de l’économie de communion, née au Brésil de l’inspiration de Chiara, mais avec l’apport concret de Chiaretto.

Chiaretto est maintenant parti au Ciel, et Chiara, Foco et les nombreux premiers compagnons et compagnes qui les ont précédés font avec lui grande fête. Remercions-les, et demandons-leur de nous accompagner pour aller de l’avant, en unité avec eux, sur notre route.

On peut lire une brève biographie de Pasquale Foresi : Don Foresi a rejoint Chiara (Città nuova online) et aussi Merci Don Foresi (Focolare.org)

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.